« Toute âme goûtera la mort. Mais, c’est seulement le Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution… »

Al Qur’an, Sourate Al’ Imran, verset 185

Intervention décès : démarches

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Un décès survient à domicile :

  •  Contacter le Samu et les pompiers ;
  •  Contacter le médecin traitant du défunt ;
  •  Contacter un membre du Bureau de l’association (au moins) et la famille du défunt ;
  •  Savoir si la personne décédée a des assurances ;
  •  Déclarer le décès à la mairie du défunt accompagné d’un membre de sa famille, muni de la pièce d’identité du défunt et son livret de famille s’il est mineur ;
  • « L’équipe d’information » qui s’occupe du dossier du défunt sur place est tenu d’informer les membres du Bureau de l’association et la communauté mahoraise du décès, soit :
    • L’identité du défunt (nom, prénoms, ville de résidence en métropole et à Mayotte).
    • Les coordonnées de la famille du défunt.

Pour les personnes présentes :

  • Porter assistance à la famille du défunt ;
  • Demander un certificat de décès au médecin ;
  • Contacter les pompes funèbres concernées pour l’enlèvement du corps ;

Un décès survient à l'hôpital :

  • Effectuer une demande de Certificat de décès (original) auprès de la mairie du défunt ;
  • Négocier un rendez-vous avec le service de la chambre mortuaire ;
  • Contacter les pompes funèbres et demander le rapatriement du corps du défunt dans les jours suivants ;
  • Négocier la salle et l’heure de la toilette mortuaire mais seulement après avoir consulté le Président de Nari Nahane Messo.
  • Après la détermination du jour et l’heure de la toilette mortuaire, mobiliser le maximum d’hommes pour la prière sur le défunt musulman (Salat Janaza) et après la prière, la levée du corps.

Matériel nécessaire pour la toilette mortuaire :

  1. – Eau de Cologne ;
  2. – Gants de toilette et gants imperméables ;
  3. – Linceul* (« bafta » appelé aussi « kafani ») ;
  4. – 2 ou 3 serviettes ;
  5. – Antimites ;
  6. – Coton ;
  7. – Savon ;
  8. – Un produit parfumant (de préférence du camphre « mkafuru » en shimaoré)

Concernant l'achat de « bafta », cela dépend de la taille de la personne.

Pour l'homme :

  • moins de 1.40m, il faut 6 mètres de « bafta »
  • plus de 1.50m , il faut 8 mètres double de « bafta ».

Pour la femme :

  • moins 1.40m, il faut 7 à 8 mètres de « bafta »,
  • plus de 1.50m, il faut 10 à 11 mètres de « bafta ».

Voyage du défunt :

Il doit y avoir un suivi du défunt et de la famille dès la levée du corps jusqu’à sa destination finale pour l’inhumation.

Enfin, chaque groupe est composé de deux personnes maximum. Ils ont pour mission de communiquer toute nouvelle information ou difficulté rencontrée au « centre infos» (Secrétariat Général) qui doit stocker ses informations et les diffuser si besoin il y a. Les personnes désireuses de s’enquérir de l’évolution de la situation sur place sont priées de se rapprocher du «centre infos» uniquement.

Pour plus d’infos, utiliser le formulaire de contact